Amar Ezzahi
Amar Ezzahi

 

Alité depuis plusieurs semaines, le digne héritier de la chanson Chaâbi Amar Ezzahi, âgé de 75 ans, a été transféré à Paris sur ordre du président de la République, Abdelaziz Bouteflika.

En effet, l’état dégradée du chanteur nécessitait des soins intensifs et dans un établissement spécialisé à l’étranger pour résister à sa maladie qui le ronge depuis plus de trois ans.

Après quoi, la Présidence a pris toutes les dispositions urgentes pour une prise en charge et le ministère du Travail et de la Sécurité sociale ont finalisé le dossier de transfert à Paris du maître de la chanson populaire algéroise.

Amar Ezzahi, Amar Aït Zaï de son vrai nom, est natif du village Thourirth Ath-Menguellet, à Ain E l-Hammam, sur les hauteurs de la Kabylie. Amar Ezzahi n’est pas né de la dernière pluie : il avait débuté sa carrière en 1961 après avoir côtoyé Boudjemâa El-Ankis, Missoum, El-Anka et autres Guerouabi.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here