Inflation : Trop chère sera la vie !
Inflation : Trop chère sera la vie !

 

Alors que la Loi de finances 2016 a prévu un taux de 4%, le rythme d’inflation annuel s’est établi à 6,2% jusqu’à novembre 2016.

Selon l’Office national des statistiques (ONS), le rythme d’inflation en glissement annuel de novembre 2016 représente l’évolution de l’indice des prix à la consommation sur la période allant de décembre 2015 à novembre 2016 par rapport à celle allant de décembre 2014 à novembre 2015.

Quant à la variation annuelle des prix à la consommation, c’est-à-dire la croissance des prix en novembre 2016 par rapport à novembre 2015, elle a enregistré une hausse de 7,5%.

S’agissant de l’évolution mensuelle, qui est l’indice brut des prix à la consommation en novembre 2016 par rapport à octobre 2016, elle a été de 1,5%, résultant essentiellement de l’augmentation des prix des produits alimentaires (+2,3%).

Concernant les prix alimentaires, les produits agricoles frais ont enregistré une hausse de 4,1% en novembre 2016 par rapport à un mois plus tôt.

Ainsi, à l’exception des viandes rouges (-0,4%) et des légumes (-0,6%), le reste des produits de cette catégorie a inscrit des augmentations dont les plus importantes ont touché les œufs (+20,3%), la viande de poulet (+18,2%) et de la pomme de terre (+16%) entre les deux périodes de comparaison.

Mais par rapport à novembre 2015, le prix de la pomme de terre a chuté de près de 14%. Quant aux produits agroalimentaires, ils ont aussi connu un relèvement des prix tiré par la hausse des prix du sucre (+1,4%) et du café (+9,1%) comparativement à octobre 2016.

Par ailleurs, les prix des biens manufacturés non alimentaires, ils ont affiché une légère hausse de 0,8% en novembre 2016 par rapport à octobre 2016, tandis que les prix des services ont suivi la même tendance (+0,9%).

Comparativement à novembre 2015, il est constaté une hausse quasi-générale des prix en novembre 2016 tels les œufs (+51,03%), les fruits frais (+26,15%), les poissons frais (+20%), la viande de poulet (+10,56%), viande et abats de bœuf (+1,42%).

Nassima Benmalek

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here