Réveillon-2017: Biskra rafle la mise
Réveillon-2017: Biskra rafle la mise

Pour la quatrième année consécutive, la wilaya de Biskra a raflé la mise en termes d’accueil de touristes nationaux et étrangers, venus fêter le nouvel an 2017.

En effet, sous la houlette de l’agence de l’Office national algérien du tourisme (Onat) de Biskra, des groupes, des familles, ainsi que des touristes issus des quatre coins du pays, ont choisi la destination Biskra pour passer les vacances scolaires et fêter le réveillon au cœur de la Reine des Ziban.

Selon le directeur de l’Onat de Biskra, Nacer Aloui, «cette année encore, les touristes ont mis le paquet pour s’offrir un séjour agréable dans la capitale des Ziban. Pour la majorité des fidèles qui connaissent le produit de la région, ces touristes sont venus renouveler l’expérience. Une chose qui nous va droit au cœur car, au fait, nous avons gagné leur confiance grâce aux prestations de service, la proximité, la communication et la disponibilité de nos employés au service du client».

Visiblement satisfait, M Aloui a estimé que «Biskra recèle tellement de produits touristiques que les clients en raffolent pour les découvrir».

Bien plus, la capitale des Ziban s’apprête à accueillir deux nouveaux complexes touristiques aux standards internationaux et cinq autres hôtels.

Ces infrastructures seront livrées en 2017, avec en sus l’augmentation du nombre de lits, la création d’emplois directs et indirects et la diversification de la clientèle.

Contacté par nos soins, directeur général de l’Onat, Mohamed-Chérif Selatenia, a indiqué que «le Grand-Sud algérien constitue une plaque tournante pour le tourisme local et international. Au niveau de l’Onat, nous nous sommes bien préparés pour occuper le terrain et glaner des parts de marché conséquentes. Nos projets sont très ambitieux pour le Grand-Sud, mais je dois dire aussi que l’Onat n’a pas négligé les autres produits, que ce soit au Nord, à l’Est ou encore à l’Ouest.»

Pour le patron de l’Onat, «tous les atouts sont de notre côté pour développer comme il se doit la destination Algérie, d’une part, et pour aller de l’avant pour développer l’industrie touristique, d’autre part».

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here