Après l’entorse à la salle Atlas : Le FFS répond au FLN
Après l’entorse à la salle Atlas : Le FFS répond au FLN

 

Les déclarations du secrétaire général du Front de libération nationale (FLN), Djamel Ould Abbas, n’ont pas laissé indifférents les responsables du Front des forces socialistes (FFS).

Dans un communiqué rendu public, le FFS estime que les déclarations faites à la salle Atlas devant Ould Abbas «ne peuvent être considérées comme une insulte».

«Le FFS n’a fait que réitérer ses positions lors du meeting de la salle Atlas et ne peut être considéré comme une insulte (…) Au FFS, nous respectons amis et adversaires et par-dessus tout nous respectons l’exercice politique auquel a droit le peuple algérien», lit-on, dans ce document.

Et au FFS de préciser : «C’est pour cela que nous n’avons qu’un seul discours, celui que nous tenons en toutes circonstances, dans nos structures, au sein des institutions, dans nos meeting (…) Le fait de réitérer ses positions en toutes circonstances ne peut, de ce fait, être considéré comme une insulte».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here