Le président français Emmanuel Macron a réagi officiellement ce vendredi, à l'annonce de l’élection de Abdelamadjid Tebboune comme le nouveau président de l’Algérie.

Emmanuel Macron a indiqué lors d'une conférence de presse à Bruxelles, avoir  "pris note" de l'élection de Abdelmadjid Tebboune à la tête de l'Algérie. Il a appelé les autorités algériennes à engager un "dialogue" avec le peuple algérien qui manifeste depuis plus de 10 mois.

"J'ai pris note de l'annonce officielle que Monsieur Tebboune a remporté l'élection présidentielle algérienne dès le premier tour", a-t-il déclaré. Le président français a insisté sur la voie de "dialogue qui doit s'ouvrir entre les autorités et la population".

Pour rappel, l’ancien Premier ministre de Bouteflika, Abdelmadjid Tebboune a remporté l’élection présidentielle en Algérie, avec un taux de 58%. Ces résultats ne sont toutefois pas les résultats définitifs, puisque c'est le Conseil constitutionnel qui les donnera dans un délai de dix jours.  

Abdelmadjid Tebboune, un président déjà contesté

Selon l’Autorité nationale indépendante des élections (ANIE), Abdelmadjid Tebboune a remporté le scrutin avec plus de 4 millions de voix, soit 58% des voix. En deuxième position, l'on retrouve Abdelkader Bengrina avec 41% de voix, en troisième position, Ali Benfis avec 10,55%, suivi de Azzedine Mihoubi (7,26%). En dernière position, Abdelaziz Belaïd récolte seulement 6,66%. Ainsi et avec un taux de 58% pour l’ancien Premier ministre, Abdelmadjid Tebboune, l’Algérie ne connaîtra pas un second tour pour cette élection présidentielle.

Ainsi, Abdelmadjid Tebboune, un fidèle du président algérien déchu Abdelaziz Bouteflika, a été élu pour lui succéder à la tête de l'Algérie. Par ailleurs, une marée humaine, dénonçant un "vote truqué" et rejetant l'élection présidentielle, a aussitôt envahi la capitale Alger et plusieurs villes du pays.

Lire aussi : ALGÉRIE : LES RÉSULTATS DÉTAILLÉS DE L'ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE