Le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a procédé, ce mercredi 8 avril, à un changement à la tête de la Direction générale de la Sécurité intérieure (DGSI), selon un communiqué de la Présidence de la République rendu public cet après-midi.

En effet, le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a désigné ce mercredi 8 avril le Général Abdelghani Rachedi au poste de directeur-adjoint de la Sécurité intérieure, lui offrant, par ailleurs, de larges prérogatives, a indiqué le communiqué de la Présidence de la République.

En outre, ledit communiqué a souligné que le Général-major Saïd Chanegriha avait procédé mardi 7 avril, en sa qualité de chef d'état-major de l'Armée algérienne (ANP) par intérim, à l'installation du Général Abdelghani Rachedi dans ses nouvelles fonctions de Directeur adjoint de la Sécurité intérieure.

Rappelons que le président de la République a nommé, mardi 7 avril, le Général-major Mohamed Kaïdi au poste de chef du département emploi-préparation de l'état-major de l'Armée nationale populaire, remplaçant ainsi le Général-major Mohamed Bachar, selon un décret présidentiel datant du 26 mars et publié sur le journal officiel.

Dans un autre contexte, le Général-major Abdelkader Bendjelloul a fait savoir que 70% de la capacité des hôpitaux militaires sont mobilisés dans le cas où l'armée devait intervenir pour parer à la propagation du coronavirus. En outre, il a expliqué que l'ANP dispose des hôpitaux de campagne dotés de tous les équipements de service de radiologie, de réanimation, de blocs opératoires et de laboratoire, qui peuvent être déployés à tout moment si nécessaire.

Lire aussi : Algérie : Cafouillage au sommet de l’Etat