Après s'être vu refuser de traitement et de soin d'urgence par le centre hospitalo-universitaire Mustapha Pacha (Alger), Mohamed Bekhti, un malade atteint d'un cancer au stade avancé est décédé, mercredi 8 avril, à Staouali dans des conditions inhumaines, selon une vidéo filmée par un proche du défunt.

En effet, la  vidéo qui circule sur les réseaux sociaux montre un homme totalement affaibli par la maladie, « il n'a pas mangé depuis dix jours et il n'arrive pas à respirer, il vomit du sang, il n'arrive pas à manger », a alerté le jeune homme ayant diffusé la vidéo, affirmant « que le CHU Mustapha Pacha a refusé de le prendre en charge ».

Le lendemain, les services de la protection civile ont évacué le patient vers le dispensaire de Staouali, où il a reçu des soins d'urgence afin d'atténuer ses douleurs. Le jeune qui a accompagné le patient déclare dans un autre vidéo que le dossier de Mohamed Bekhti se trouvait au niveau de l'hôpital de Mustapha Pacha depuis 2018 » demandant l'aide aux « personnes qui ont le pouvoir » de bien vouloir l'accueillir dans le service cancérologie.

Mercredi 8 avril, les internautes ont été choqués par la vidéo montrant Mohamed Bekhti décédé dans les bois où il a pris refuge après avoir été refusé à l'hôpital Mustapha Pacha. En effet, le jeune homme a succombé à sa maladie dans les bois, où il habitait depuis des années, dans des conditions inhumaines. Il a été retrouvé, comme le montre la vidéo massivement partagée sur les réseaux sociaux, décédé seul sans aucune assistance.

Les internautes, indignés par le sort qui a été réservé à Mohamed Bekhti, portent la responsabilité de son décès dans ces conditions inhumaines aux responsables de l'hôpital Mustapha Pacha qui auraient refusé de le prendre en charge et de lui administrer les soins nécessaires.

Lire : Kabylie : La vidéo d’un vieil homme humilié dans un hôpital à Béjaïa suscite l’indignation