Les services de la Brigade de recherche et d’intervention (BRI) de la wilaya de Relizane, dans le Nord-ouest de l’Algérie, ont procédé à l’arrestation d’un charlatan et de sept femmes. Le charlatan s’adonnait à des rites de « magie noire » à son domicile, indique mardi 1er septembre, le site arabophone El Bilad.

Selon la même source, les éléments de la Brigade de recherche et d’intervention ont reçu des informations concernant un charlatan qui s’adonnait à l’escroquerie et à la fraude à travers de faux rites de « magie noire ». Munis d’un mandat de perquisition délivré par les autorités compétentes, les éléments de la BRI ont fait une décente dans la résidence du mis en cause.

Le charlatan pris en flagrant délit

Lors de l’intervention, le charlatan a été pris en flagrant délit, alors qu’il s’adonnait à la sorcellerie et au charlatanisme. Il a été retrouvé en compagnie de sept femmes ainsi que des mineurs à l’intérieur de sa résidence.

En outre, les éléments de la BRI ont procédé à perquisitionné le domicile du mis en cause. Les recherches ont permis la découverte de livres coranique profanés, des talismans, des herbes, des médicaments, ainsi qu’un bon nombre de bouteilles contenant des liquides que les charlatans ont pour habitude d’utiliser lors des rites de sorcellerie. Ces pièces à conviction ont été saisies afin d’être présentées aux autorités judiciaires.

À lire aussi :  France : Une femme giflée par un homme qui trouvait sa jupe trop courte

Pour rappel, cette opération intervient à peine quelques jours après l’arrestation d’un charlatan en compagnie de deux femmes. En effet, jeudi 27 août, les éléments de la police judiciaire de la wilaya de Relizane, l'ont interpellé alors qu’il s’adonnait à des rituels de « sorcellerie » dans un magasin de friperie.

Lire aussi : Kabylie : Un couple arrêté pour sorcellerie et charlatanisme