Les éléments de la brigade criminelle de la Sûreté nationale de la localité de Bechar, au sud-ouest de l'Algérie, ont procédé à l’arrestation d’un sorcier en possession d’une arme à feu. Armé, il s’adonnait à la pratique de la « sorcellerie et de la magie noire » à l’intérieur de son domicile, rapporte ce mercredi 23 septembre, le média arabophone El Khabar.

Selon la même source, le sorcier est un septuagénaire qui a été appréhendé grâce à des informations fournies par un citoyen de la région. Ce dernier a déposé plainte contre le mis en cause pour menace à l'aide d'une arme à feu. Il a également accusé l'individu de s'adonner au « charlatanisme, sorcellerie, et magie noire ».

Un sorcier armé

Munis d’un mandat de perquisition délivré par les autorités compétentes, les éléments de la brigade criminelle ont procédé à une décente à l’intérieur du domicile du mis en cause. La perquisition de son lieu de résidence a mis en lumière de nombreux objets communément utilisés par les sorciers dans la pratique de « rituels et incantations de magie noire ». Ainsi, de nombreuses objets ont été saisis, notamment « des livres, des talismans, des carcasses d’animaux sauvages, ainsi qu’un livre de Coran profané ».

À lire aussi :  Un avion d'une compagnie marocaine dérouté vers l'aéroport de Bordeaux

Par ailleurs, la perquisition a permis aux forces de l’ordre de mettre la main sur une arme à feu, trois cartouches, ainsi qu’une grenade. Le suspect a été arrêté et sera traduit devant le procureur de la République près le tribunal de Bechar. Il est poursuivi pour possession et port d’une arme à feu avec munitions sans permis délivré légalement par les autorités compétentes, ainsi que d’escroquerie par le biais des sciences occultes.

Lire aussi : Kabylie : Un couple arrêté pour sorcellerie et charlatanisme