Les forces de l'ordre de la wilaya de Chlef ont procédé à l'arrestation d'un individu en flagrant délit de pratique de sorcellerie dans son domicile. Lors de leur perquisition, la police a trouvé plusieurs exemplaires du Coran, déchirés et souillés.

Le chargé de communication de la Sûreté de la wilaya de Chlef a indiqué que les éléments de la brigade criminelle ont arrêté, au cours de cette semaine, un individu de 51 ans en flagrant délit de pratique de sorcellerie au niveau de son domicile, sis au centre-ville du chef-lieu de la wilaya.

En outre, la même source explique que l'arrestation de cet individu a été possible grâce à des informations signalant que le mis en cause pratiquait la sorcellerie dans son domicile. Ainsi, les investigations menées par la brigade criminelle ont permis l'arrestation du suspect en flagrant délit de pratique de sorcellerie.

Lors de la perquisition du domicile de l'individu, les forces de police ont trouvé plusieurs exemplaires du Coran déchirés et souillés. En outre, l'opération a permis la saisie de plusieurs objets utilisés dans les rites de sorcellerie, dont des talismans, des bougies, du plomb, ainsi que des photos d'hommes et de femmes. Le mis en cause a été présenté devant le procureur de la République près le tribunal de Chlef sous le chef d'accusation « pratique de magie et de sorcellerie et profanation du Saint Coran ».

À lire aussi :  Des sans-papiers algériens arrêtés pour vente de cocaïne

Rappelons qu'à la fin du mois d'août , les éléments de la Gendarmerie nationale de la wilaya de Tizi-Ouzou, dans la région de Kabylie, ont arrêté un couple qui s'adonnait au charlatanisme dans leur domicile. Les éléments de la Gendarmerie ont également découvert plusieurs objets utilisés dans les rites de sorcellerie.

Lire aussi : Rites de sorcellerie en Algérie : Incroyable découverte dans la maison d’un raqi sorcier