Le tribunal de Dar el Beïda dans la wilaya d'Alger a ouvert depuis ce jeudi 31 décembre le procès de l'évasion d'un baron de la drogue de la prison d'El Harrach. Connu sous le surnom d'« Escobar », le suspect s'était déguisé avec l'habit d'un avocat pour échapper à la vigilance des gardiens de la prison, rapporte le quotidien arabophone Ennahar.

Condamné par la justice algérienne après son arrestation dans l'affaire du trafic de 60 quintaux de drogue, le prisonnier, H. Oussama dit « Escobar », a réussi à s'évader de la prison en utilisant une ruse digne d'un film d'action. Avec la complicité de son avocate, de certains gardiens de la prison d'El Harrach et des membres de sa famille, le détenu s'est évadé en utilisant la fausse identité d'un avocat, afin de passer inaperçu.

Lors de son procès, l'avocate raconte qu'en 2016, alors qu'elle rendait visite au détenu Oussama, dans la prison d'El Harrach à Alger, il lui avait proposé la somme de 5 milliards de centimes au cas où elle l'aiderait à s'échapper de prison. Ce que l'avocate affirme avoir rejeté catégoriquement, dans un premier temps.

L'avocate, des gardiens et des proches complices dans la fuite du détenu

La même semaine, la femme indique que son client lui avait de nouveau demandé de l'aider à s'évader de la prison, en lui proposant cette fois-ci une avance de 650 millions de centimes, puis 2 milliards de centimes après sa fuite. Une proposition que l'avocate a fini par accepter, avouant lors du procès qu'elle voulait améliorer ses conditions de vie.

Pour réussir son plan, le détenu s'est également fait aider par quelques gardiens de la prison contre des sommes d'argent, alors que son frère et son père l'aidait de l'extérieur de la prison. Oussama dit « Escobar » a réussi à sortir et à s'enfuir, montant dans la voiture de son père qui l'attendait à quelques mètres de la prison. Lors du procès qui a eu lieu ce jeudi, pas moins de 19 personnes étaient présentes au tribunal de Dar El Beïda pour leur implication dans cette affaire. Les concernés connaitront le verdict dans les prochains jours.

Lire aussi : Algérie : Un homme d’affaires se livre à la justice après plusieurs mois de fuite