Quatre terroristes ont été mis hors d'état de nuire, ce samedi 2 janvier, lors d'une opération de ratissage menée par les éléments de l'Armée algérienne (ANP) dans la wilaya de Tipaza. Lors de cette opération, qui a eu lieu dans la localité de Messelmoune, à Gouraya, deux militaires ont été tués suite à des accrochages, selon un communiqué du ministère de la Défense nationale (MDN) publié sur son site Internet.

« Dans le cadre de la lutte antiterroriste et lors d'une opération de recherche et de ratissage menée près de la commune de Messelmoune, Daïra de Gouraya, à Tipaza en 1ère Région Militaire, un détachement de l’Armée Nationale Populaire a abattu, aujourd'hui 2 janvier 2021, quatre (04) terroristes et récupéré un (01) pistolet mitrailleur de type Kalachnikov, un (01) fusil mitrailleur de type (RPK) et deux (02) fusils à pompe, suite à un accrochage avec un dangereux groupe terroriste », a fait savoir le MDN.

Aussi, et dans le même communiqué, le MDN a annoncé la mort de deux éléments de l'Armée lors de cet accrochage avec ce groupe terroriste. « Lors de cette opération, toujours en cours, le Sergent Mebarki Saadeddine et le Caporal-chef Gaïd Aïchouche Abdelhak sont tombés en martyr au champ d'honneur », a précisé la même source.

A cette occasion, le chef d'état-major de l'ANP, Saïd Chanegriha, a présenté ses condoléances aux familles des deux militaires tués dans l'accrochage. Ensuite, le MDN estime que « cette opération qui intervient à l'entame de la nouvelle année 2021 sera, avec la détermination et les sacrifices des vaillants soldats de l'Armée Nationale Populaire, décisive pour venir à bout des résidus du terrorisme, et confirme la résolution de nos Forces Armées à préserver la sécurité et la stabilité à travers tout le territoire national ».

Lire aussi : Libération des otages au Mali : Révélations accablantes sur l’action de la France