Algérie Télécom a annoncé des changements prochains sur ses offres Internet. Sur sa page Facebook officielle, l’opérateur public a indiqué que des tests étaient en cours pour l’augmentation du débit minimal de 4 à 10 Mbps et celui de 10 Mbps à 20 Mbps.

Le débit minimum de connexion à Internet en Algérie passera bientôt de 4 à 10 Mbps. Algérie Télécom a indiqué, sur sa page Facebook, avoir « entamé depuis la soirée du jeudi 24 juin 2021, une nouvelle démarche d’expérimentations techniques, avec pour objectif de porter le débit Internet des abonnés 4 Mbps à 10 Mbps et des abonnés 10 Mbps à 20 Mbps ».

L’entreprise publique a souligné que ces tests techniques, qui concernent les deux offres « Idoom ADSL » et « Idoom FIBRE », sont menés au niveau de cinq wilayas. Il s’agit d’Alger, Blida, Chlef, Oran et Tlemcen. « Le processus s’étendra progressivement aux wilayas restantes », ajoute la même source.

Notons qu’Algérie Télécom avait annoncé, en mars dernier, l’abandon officiellement de l’offre de 2 Mbps et le passage du débit minimum de connexion à Internet à 4 Mbps pour tous les clients d’Algérie Télécom, avec le même tarif de 1 600 dinars le mois. L’entreprise algérienne de télécommunications avait également annoncé le passage de l’offre 8 Mbps à 10 Mbps pour un abonnement mensuel de 2 599 dinars. Alors que l’offre de 20 Mbps a connu une baisse de son prix, en passant de 4 999 dinars à 3 999 dinars/le mois. Enfin, Algérie Télécom avait indiqué que sa nouvelle offre de 100 Mbps, qui ne concerne que les abonnés de l’offre « IDOOM FIBRE », était proposée à 7 999 dinars par mois.

Il faut dire que cette décision d’augmentation du débit intervient au moment où les citoyens algériens se plaignent depuis plusieurs années d’une vitesse de connexion faible ou instable. L’Algérie est d’ailleurs classée parmi les pires pays au monde en matière de connexion Internet. En janvier dernier, l’ancien ministre algérien de la Poste et des Télécommunications, Brahim Boumzar, a reconnu que « le débit minimum de 2 mégas reste insuffisant pour permettre une navigation aisée sur le net ». Un débit qui est passé depuis à 4 Mbps sans  et bientôt, donc, à 10 Mbps.