L’international algérien Riyad Mahrez et sa fiancée Taylor Ward continuent de susciter la polémique. En vacances depuis quelques jours à Mykonos, en Grèce, où ils avaient annoncé leur mariage, Riyad et Taylor auraient été impliqués dans une bagarre filmée dans la nuit de mercredi 23 juin.

La fiancée de l’international algérien a affirmé qu’un membre de sa famille avait été frappé à plusieurs reprises au visage et que des pots de fleurs avaient été jetés lors d’une altercation avec des filles « affamées de gloire » à Mykonos.

Taylor Ward a partagé une vidéo sur son compte Instagram dans laquelle une femme lui lançait des objets dans un magasin. Le mannequin de 23 ans assure qu’elle était en train de passer une soirée avec ses proches quand une jeune femme, connue sous le nom de Jhilleaf, et son groupe d’amis sont arrivés pour les attaquer, tout en filmant la scène.

Taylor Ward dans la tourmente Pour le moment

Difficile de démêler le vrai du faux dans cette altercation. Une jeune femme, appelée Jhilleaf sur les réseaux sociaux, accuse la fiancée de Mahrez ainsi que ses proches d’avoir démarré une dispute qui a ensuite dégénéré en bagarre. Un des membres de la famille de Taylor Ward aurait été agressé. Pour la future femme de Mahrez, c’est cette fameuse Jhilleaf et des copines à elle qui l’ont agressée elle et sa famille. La vidéo du conflit a fuité et on vous la propose ci-dessous :

Riyad Mahrez n’a émis aucun commentaire

De son côté, Jhilleaf réfute totalement cette version. Elle indique qu’elle attendait tranquillement sa commande avec une amie devant un restaurant quand Taylor Ward et son groupe ont commencé à leur crier dessus, déclenchant une bagarre pendant laquelle elle a reçu un coup de poing dans l’œil.

Les deux femmes se renvoient mutuellement la balle sur Instagram, assurant toutes les deux que l’autre camp est à l’origine de cette dispute qui a tourné en bagarre. Présent au moment des faits, Riyad Mahrez n’a émis aucune réaction sur les réseaux, du moins pour le moment. Le joueur préfère sûrement se tenir éloigné de toute la polémique née de cet incident.