Un imam a trouvé la mort dans des circonstances mystérieuses à Bordj Bou Arreridj.  Il s’agit de K. S., âgé d’une trentaine d’années, imam de la mosquée Mohamed Laarbi Ben Tebbani à Ras El Oued dont le corps sans vie a été retrouvé calciné dans l’après-midi du samedi 11 septembre 2021, près d’un oued dans la même localité.

« Les équipes de secours de l’unité secondaire de Ras El Oued sont intervenues samedi à 14 h 18 pour transporter le corps d’un homme, qui a été retrouvé brûlé dans l’oued, dans la commune de Ras El Oued », a indiqué la Protection civile, citée par le journal Liberté.

Ce dimanche 12 septembre, le directeur des affaires religieuses de la wilaya de Bordj Bou Arreridj, Lakhdar Fenit, a affirmé sur sa page Facebook que « la victime a disparu il y a deux jours, avant d’être retrouvée brulée ».  Ajoutant que « ces derniers temps, l’imam aurait eu des troubles psychologiques et des problèmes familiaux ».

Ce drame a jeté l’émoi sur la population locale qui n’arrive pas à comprendre ce qui s’est réellement passé. Il est à noter que la dépouille du défunt imam a été transportée vers la morgue de l’hôpital de la ville pour les besoins d’autopsie.

Un imam brulé à Bordj Bou Arreridj : une enquête est ouverte

Les services de sécurité qui ont envahi les lieux de la macabre découverte, ont toute de suite ouvert une enquête pour déterminer les circonstances exactes de cette tragédie. Une tragédie qui s’ajoute à longue liste de drames du genre qui secouent non seulement cette wilaya de Bordj Bou Arreridj, mais aussi l’ensemble des régions du pays.

De telles découvertes relatives à des décès mystérieux ou à des crimes crapuleux sont devenues monnaie courante en Algérie depuis quelque temps. Il ne se passe plus un jour en effet sans que l’on fasse état de ce de drame dans une telle ou telle wilaya.