La compagnie aérienne du Royaume de Bahreïn, Gulf Air, effectuera prochainement son premier vol vers Israël. À partir du 30 septembre, la compagnie bahreïnie lancera une liaison entre Manama et Tel-Aviv, une première rendue possible par la normalisation des relations entre les deux pays en octobre 2020.

L’avion Airbus A320neo atterrira donc le 30 septembre à l’aéroport Tel-Aviv Ben-Gourion. Gulf Air a opté pour cet appareil de l’avionneur européen pouvant accueillir 136 passagers, dont 120 en classe économique et 16 en classe affaires.

Selon la programmation, L’Airbus de Gulf Air opérera deux vols hebdomadaires, le lundi et le jeudi. Il quittera l’aéroport de Manama à 9 heures pour atterrir à Tel-Aviv-Ben Gourion à 11 h 50. Le vol retour aura lieu à 15 h 20 à partir de la capitale israélienne pour arriver à Manama à 17 h 55.

Pour l’instant, Gulf Air sera seule sur la route Manama-Tel Aviv, mais il se pourrait que la compagnie israélienne El Al lance plus tard des vols sur la même ligne. Il faut dire que les vols de Gulf Air viennent après ceux des compagnies des Émirats arabes unis qui ont déjà ouvert des lignes avec Israël, et ce, en parallèle avec les compagnies israéliennes.

« Nous sommes ravis d’annoncer le lancement de notre liaison Bahreïn-Tel Aviv dans le cadre des relations historiques Bahreïn-Israël. En tant que transporteur national du Royaume de Bahreïn, nous sommes très fiers de soutenir nos dirigeants et notre Royaume dans leur rôle de préservation de la paix et de la prospérité dans la région. Nous espérons que ce n’est que le début du développement de nouvelles opportunités », a affirmé dans un communiqué le Directeur général par intérim de Gulf Air, Waleed Al Alawi.