Mort d'une figure « majeure » : Emmanuel Macron présente ses condoléances au peuple algérien

Les réactions officielles à la mort de l'ancien dirigeant algérien Abdelaziz Bouteflika, qui a régné sur le pays pendant 20 ans, se font rares. Aujourd'hui, 19 septembre 2021, jour où Bouteflika est inhumé au carré des moudjahidine à Al Alia, le président français a présenté ses condoléances au peuple algérien.

C'est dans un communiqué, daté du 19 septembre et signé par le Palais de l'Élysée, que le président français Emmanuel Macron a rendu hommage, à sa façon, à « une figure majeure de l'histoire contemporaine de l'Algérie ». Pour l'Élysée, la vie de Bouteflika est « indissociable » de l'histoire du pays.

L'Élysée dresse alors un court portrait de l'ancien président algérien : « Engagé dans la lutte pour l'indépendance de son pays, il a ensuite incarné la politique étrangère ambitieuse de l'Algérie ». « Devenu chef de l'État, Abdelaziz Bouteflika fut un partenaire exigeant pour la France avec laquelle il a voulu engager une relation nouvelle », écrit encore l'Élysée.

Politique Les Algériens, enjeu d'une élection législative sous haute tension en France

Enfin, le président français Emmanuel Macron adresse ses « condoléances au peuple algérien », et se dit « engagé à développer des relations étroites d'estime et d'amitié » entre les peuples algérien et français.


Vous aimez cet article ? Partagez !