Un vol commercial de la compagnie aérienne Air Algérie, assurant la liaison Paris - Constantine, a été retardé après qu'une substance illégale ait été trouvée sur un membre de son personnel navigant.

Dans un communiqué publié aujourd'hui 20 septembre sur Facebook, Air Algérie confirme qu'un membre du personnel navigant d'un vol commercial AH 1123 au départ de l'aéroport de Paris-Orly en France a été appréhendé après la découverte, en sa possession, d'une « substance prohibée ». La compagnie aérienne algérienne n'a pas communiqué la nature de cette « substance ».


Air Algérie ne communique pas non plus la date du vol. Certaines sources proches du média algérien Visa-Algérie affirment qu'il s'agit du vol Paris-Constantine du 18 août. Air Algérie aurait donc communiqué sur cette affaire 2 jours après les événements.

Dans son communiqué, Air Algérie affirme avoir entamé des mesures « administratives et conservatoires » à l'encontre du navigant mis en cause. Le vol a été arrêté et la « relation de travail » avec le membre navigant a été suspendue. La compagnie aérienne affirme se réserver « le droit de se constituer partie civile dans cette affaire ».

Le vol Paris-Orly - Constantine a quand même eu lieu

D'après le site spécialisé Flight Aware, le vol Paris-Orly - Constantine (AH1123) a bien eu lieu aux dates prévues pendant toute la semaine, décollant de Paris aux environs de 19:00 / 19:30 heure française et arrivant en Algérie vers 20:00 / 21:00, heure algérienne.

À lire aussi :  Air France meilleure compagnie en Europe et 8e du monde. Voici pourquoi

Rappelons que comme il a été annoncé récemment par la compagnie Air Algérie, le vol Paris-Constantine est une liaison quotidienne programmée dans le cadre de l'augmentation du nombre de vols pour une réouverture progressive des frontières algériennes.