Bonne nouvelle pour les voyageurs désirant se rendre en Algérie de partout à travers le monde. Les autorités algériennes ont décidé de mettre fin, ce lundi 31 octobre, à l'ensemble des restrictions sanitaires liées au covid-19 au niveau des frontières, ports et aéroports du pays.

Depuis la réouverture partielle des frontières en juin 2021, les voyageurs à destination de l'Algérie, que ce soit par voie terrestre, aérienne ou maritime, sont soumis à un protocole sanitaire strict en raison du covid-19. Un protocole qui était d'ailleurs exigé partout dans le monde en raison de l'ampleur de la pandémie.

Mais avec l'amélioration de la situation sanitaire, la majorité des pays ont décidé de lever toutes les restrictions liées aux voyages. C'est le cas par exemple de la France, l'Italie, l'Espagne, le Maroc, le Canada, l'Égypte et de nombreux autres pays. Ce n'était malheureusement pas le cas pour l'Algérie. En effet, malgré l'amélioration de la situation sanitaire, avec un nombre insignifiant de nouveaux cas de contaminés au covid-19, les autorités algériennes ont décidé de maintenir les restrictions sanitaires aux frontières.

Pour entrer en Algérie, le voyageur devait présenter un pass vaccinal datant de moins de 9 mois ou un test PCR négatif de moins de 72 heures. Le maintien du protocole sanitaire au niveau des ports et des aéroports algériens a soulevé le courroux des voyageurs. Ces derniers n'arrivent pas à saisir en effet les raisons qui poussent les autorités algériennes à exiger un test PCR pour les voyageurs à leur arrivée alors que ce dernier n'est plus exigé par les autres pays du monde.

Levée de toutes les restrictions sanitaires pour voyager en Algérie

Un député de l'émigration a soulevé le problème du maintien du protocole sanitaire au niveau des ports et aéroports algériens[1]À quand le voyage vers l'Algérie sans test PCR ?. Dans un message publié le 27 octobre dernier sur sa page Facebook, le député Fares Rahmani, qui a affiché sa colère contre le maintien du test PCR pour les voyageurs à destination de l'Algérie, est allé jusqu'à affirmer que cela « fait l'affaire des laboratoires étrangers ». Il a d'ailleurs joint à son message un document montrant un test PCR payé à 182 euros par un voyageur algérien.

Face aux appels incessants des Algériens demandant la levée de restrictions sanitaires, les autorités du pays ont fini par répondre favorablement. En effet, à compter de ce lundi 31 octobre 2022, le voyageur à destination de l'Algérie ne sera plus soumis au moindre protocole sanitaire à son arrivée au pays. D'une manière bien étrange, l'annonce a été faite par l'ambassade d'Algérie au Qatar sur sa page Facebook.

« L'ambassade d'Algérie à Doha informe les ressortissants algériens au Qatar désireux de voyager vers l'Algérie que les hautes autorités du pays ont décidé de lever toutes les mesures de présentation de pass vaccinal covid-19 et test RT-PCR négatif appliquées à l'entrée au territoire national, par les aéroports, les ports et les frontières terrestres », indique le communiqué de l'ambassade d'Algérie au Qatar publié ce lundi 31 octobre.

Communiqué de l'ambassade d'Algérie au Qatar sur la levée des restrictions sanitaires à l'entrée de l'Algérie

Communiqué de l'ambassade d'Algérie au Qatar sur la levée des restrictions sanitaires à l'entrée de l'Algérie. Source : Facebook.