Grosse frayeur sur un vol d'Air Algérie

Avion d'Air Algérie

Un incident a été enregistré, jeudi 28 mars, sur un vol de la compagnie aérienne nationale, Air Algérie. Plus de peur que de mal cependant puisque fort heureusement aucune conséquence notable n’est à déplorer. La panique a été toutefois de mise parmi les passagers.

Panique à bord d’un vol d’Air Algérie. Jeudi, les voyageurs de la liaison Oran-Paris ont eu, en effet, une grosse peur suite à un incident ayant survenu en plein vol. Cela s’est passé à bord du Boeing 737-800 de la compagnie aérienne algérienne assurant la desserte d'Oran à destination de l’aéroport Roissy-Charles De Gaulles de Paris.

Pourtant, tout s’est bien passé avant l’embarquement et aucun indice ne pouvait prévenir que le vol allait virer en petit cauchemar pour les usagers. Ces derniers, du moins pour certains, ont passé un mauvais quart d’heure, indique-t-on.

L’incident, il faut le dire, est loin d’être aussi dramatique pour susciter autant de peur et de panique. Le fâcheux évènement est relatif à un hublot qui s’est cassé à peine l’avion d'Air Algérie a pris son envol, a rapporté le site spécialisé Aviation Herald.

Plus de peur que de mal à bord d'un avion d'Air Algérie

Le « Boeing 737-800 d’Air Algérie immatriculé 7T- VJK effectuant le vol AH-1084 entre Oran (Algérie) et Paris Charles de Gaulles (France) était en route vers FL 320 à environ 120 nm au nord d’Oran, a indiqué le site dans son rapport.

Ayant constaté la faille, le pilote de l’avion a décidé de faire demi-tour pour atterrir en urgence au niveau de l’aéroport d’Oran. L’appareil s’est posé en toute quiétude et sans incident. Les passagers ont été par ailleurs pris en charge en mettant à leur disposition un autre appareil qui les a acheminés à Paris avec toutefois un retard de plus de 4 heures.

Le hublot du premier avion a été par ailleurs réparé et l’appareil remis en service. Plus de peur que de mal donc pour les voyageurs et les membres de l’équipage.

Retour en haut
Share via
Copy link