Les sans-papiers algériens peuvent obtenir leurs passeports au consulat

Sans-papiers algériens

Enfin une bonne nouvelle pour les sans-papiers algériens à l'étranger ! La possibilité d'obtenir un passeport auprès des consulats algériens leur est désormais possible. Cette information a été confirmée par Abdelouahab Yagoubi, député à l'Assemblée populaire nationale (APN), dans une publication sur sa page Facebook.

C'est une bonne nouvelle pour les sans-papiers algériens après des années d'attente et de démarches infructueuses. Cette décision met fin à une mesure injuste qui privait les Algériens de leur droit fondamental à un passeport. L'obtention de ce document essentiel permettra aux sans-papiers de résoudre de nombreux problèmes administratifs dans leurs pays de résidence. Ils pourront enfin se sentir plus en sécurité et envisager l'avenir avec plus de sérénité.

Le Chef de l'Etat Abdelmadjid Tebboune a promis, samedi 30 mars, de résoudre la question des sans-papiers algériens "dans deux mois". Bien que les détails de son plan n'aient pas encore été dévoilés, l'octroi de passeports par les consulats constitue une première étape concrète vers la régularisation de ces compatriotes. Désormais, les sans-papiers algériens n'auront plus besoin de présenter une preuve de régularité de séjour pour obtenir un passeport. Cette simplification administrative facilitera grandement la vie de nombreux individus et permettra de régulariser leur situation.

Quand les Algériens pourront-ils entrer librement dans leur pays ?

Par ailleurs, le député de la diaspora soulève une autre question cruciale : quand les Algériens pourront-ils entrer librement dans leur pays natal avec leur simple carte d'identité nationale biométrique, un droit fondamental dont jouissent les citoyens de tous les autres pays ?

La possibilité d’obtenir un passeport sans preuve de régularité est une première victoire, mais le gouvernement algérien devrait mettre fin aux pratiques discriminatoires et respecter les droits fondamentaux de ses citoyens, indique le député Yagoubi. « Combien d'années attendrons-nous pour que les Algériens retrouvent leur droit d'entrer dans leur pays sur simple présentation de leur carte d'identité nationale biométrique comme tous les citoyens des autres pays ? », s’est-il interrogé.

Retour en haut
Share via
Copy link