Abou Bakr Al-Baghdadi serait vivant mais le lieu dans lequel il se cache et se soigne reste un sujet de spéculation. En effet, le média britannique «The sun» a annoncé, la fin du mois de janvier, que le chef de l’Etat Islamique se cacherait actuellement quelque part sur les frontières entre l’Algérie et le Niger. Une information démentie par Abou Ali al-Basri, directeur général du département du Renseignement et du Contre-terrorisme irakien.

Selon Abou Ali al-Basri cité par le média irakien Assabah, le chef de l’organisation terroriste se trouve en Syrie où il est soigné dans un hôpital de campagne dans le nord-est de la Syrie : «Nous avons en notre possession des informations indiscutables et des documents de sources au sein de l’organisation terroriste selon lesquelles [Abou Bakr] al-Baghdadi est toujours vivant et se cache dans la [région syrienne de la] Jaziré», a-t-il déclaré.

Abou Bakr Al Baghdadi aurait été blessé lors d’un raids aériens contre les fiefs de l’Etat islamique en Irak. Il soufrerait de «de diabète et de fractures au corps et aux jambes qui l’empêchent de marcher sans assistance».

Par ailleurs, c’est l’ancien chef de l’organisation terroriste égyptienne de la Gamaa Islamiya, Nadjeh Ibrahim qui a déclaré au média britannique The Sun, qu’ « il se peut qu’Al-Baghdadi se cache au Nord du Tchad ou quelque part sur la frontière entre l’Algérie et le Niger ».

Autoproclamé calife d’un Etat Islamique fondé entre l’Irak et la Syrie, Abou Bakr Al-Baghdadi a été annoncé mort  plusieurs fois.