Barrages d’eau: Un taux de remplissage de 58 %
Barrages d’eau: Un taux de remplissage de 58 %

 

Le taux de remplissage des barrages avait avoisiné les 58% suite aux dernières précipitations enregistrées dans plusieurs régions du pays.

C’est ce qu’a déclaré, aujourd’hui, le ministre des Ressources en eau et de l’Environnement, Abdelkader Ouali en marge d’une séance plénière consacrée aux questions orales à l’Assemblée Populaire Nationale (APN).

M Ouali a fait savoir que les précipitations importantes de ces derniers jours ont été à l’origine d’un taux remplissage des barrages à près de 58%, un taux appelé à augmenter dans les prochains jours.

Un taux de remplissage de l’ordre de 90% a été enregistré au niveau de plus de dix barrages et 60% au niveau de 30 autres, selon les chiffres avancées par le ministre, précisant que l’Algérie se trouve en bonne position en matière de disponibilité des ressources en eau, dans la mesure où la saison des pluies n’est pas encore arrivée à terme.

Sur le retard enregistré dans la réalisation des stations de dessalement et la révision à la hausse de leurs coûts, le ministre a indiqué que les onze stations de dessalement réalisées ont permis de produire plus de 2,1 millions mètres cubes (m3) par jour, soit 800 millions m3 annuellement, ce qui avoisine le volume du plus grand barrage en Algérie (Barrage de Beni Haroun).

Ces quantités permettent d’alimenter en eau potable, près de sept millions de citoyens des wilayas côtières, et le transfert des eaux conventionnelles en contrepartie vers le secteur agricole afin de doubler les surfaces irriguées, créer de l’emploi et atteindre l’autosuffisance alimentaire, a ajouté le ministre.

Nassima Benmalek

Qu'en pensez vous ?