Crédit-Auto entre Tahkout et CNEP-Banque: Huit modèles concernés
Crédit-Auto entre Tahkout et CNEP-Banque: Huit modèles concernés

 

La CNEP-Banque et Tahkout Manufacturing Company (TMC) ont signé, ce soir à Alger, une convention de financement bancaire dans le cadre du crédit à la consommation.

Un crédit accordé aux particuliers pour l’acquisition des véhicules de marque Hyundai fabriqués localement par TMC.

La convention a été signée par le P-DG de CNEP-Banque, Rachid Metref, et celui de TMC, Mahieddine Tahkout.

Conformément à cet accord, cette banque publique peut accorder des crédits qui peuvent aller jusqu’à 70% du prix du véhicule fabriqué par cette société privée algérienne.

Le montant du crédit du véhicule peut aller jusqu’à quatre 4 millions de dinars sachant que l’apport personnel de l’emprunteur est compris entre 10% et 30% du prix.

Le taux d’intérêt qui sera appliqué est fixé entre 7% et 8% avec une durée maximale de remboursement de cinq ans.

Cette convention sera effective dès la semaine prochaine, a avancé le P-DG de CNEP-Banque, sachant que cette démarche vise à toucher la catégorie moyenne de la population.

De son côté, M Tahkout a avancé que son entreprise ambitionnait à renforcer ses capacités de production en termes de nombre et de gammes de véhicules afin de répondre à la demande du marché local.

L’usine d’assemblage et de montage de véhicules de marque Hyundai à Tiaret avait été inaugurée en octobre dernier avec une capacité de production de 60 000 unités pour la première année d’activité.

Cette capacité devrait passer à 100 000 unités à partir de la deuxième année. Le crédit va financer les huit modèles de véhicules de Hyundai assemblés par TMC en Algérie et commercialisés par le réseau du concessionnaire CIMA Motors (filiale du groupe Tahkout).

Il s’agit des modèles i10, i20, i30, i40, Accent RB, Tucson, Cretta et Santa Fe.

La CNEP est la troisième banque à signer ce type de crédit avec TMC, après le Crédit populaire d’Algérie (CPA) et la Banque nationale d’Algérie (BNA).

Kahina Ouhocine


Retrouvez les articles de ObservAlgérie sur Twitter :

Qu'en pensez vous ?