France - Algérie - À-lécole-en-Algérie-des-années-1930-à-lindépendance
France - Algérie - À-lécole-en-Algérie-des-années-1930-à-lindépendance

Une rencontre-débat autour de l’ouvrage « À l’école en Algérie des années 1930 à l’Indépendance » sera animée au centre culturel algérien de Paris, en France, le 14 novembre prochain.

C’est à l’occasion de la célébration du 64ème anniversaire du déclenchement de la Révolution du 1er Novembre 1954, que l’ouvrage redigé par Martine Mathieu-Job sera débattu le 14 novembre à 18h au 171, rue de la Croix Nivert, Paris. Des invités d’honneur seront présents à cette occasion. Des professeurs, écrivains et journalistes tels que, Jacqueline Brenot, Abdelkader Djemaï, Mourad Yelles et Kamila Sefta, participeront au débat.

L’ouvrage en question,  rapporte « des récits inédits qui recèlent des informations méconnues, mettent à mal des préjugés sur les deux rives de la Méditerranée et forment, avec l’iconographie qui les accompagne, un riche matériau pour les historiens ».

« « À l’école en Algérie des années 1930 à l’Indépendance » est un ouvrage qui répond à un désir, un besoin de mémoire. Il s’inscrit dans le genre des recueils de mémoires initié par Leïla Sebbar. « Cinquante-deux auteurs de culture musulmane, juive ou chrétienne livrent leurs souvenirs d’école dans l’Algérie française et coloniale » », lit-on dans le résumé du livre.

Lire également: VIDÉO. Crimes coloniaux : Macron reconnaît à demi-mot