Photo archive: le chanteur kabyle Matoub Lounes
Photo archive: le chanteur kabyle Matoub Lounes

Le chef de l’État, Abdelaziz Bouteflika a approuvé le financement d’un musée dédié au chateur kabyle assassiné Matoub Lounès, a indiqué le ministère de la culture dans un communiqué.

« Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika a approuvé cette demande et donné ses instructions pour le financement et le soutien en faveur de ce projet culturel qui vise la préservation de la mémoire de l’artiste Matoub Lounes, qui a contribué à la promotion de la chanson et de la musique algériennes dans sa dimension amazighe et au renforcement de l’identité nationale » lit-on dans le communiqué du ministère.

« J’ai reçu (…) madame Malika Matoub, présidente de la fondation Matoub Lounès et je lui ai fait prendre connaissance de la décision du président de la République, Abdelaziz Bouteflika qui a approuvé le projet de réalisation d’un musée pour préserver la mémoire du défunt Lounès Matoub et son héritage artistique et culturel (…). Malika a fait part de sa reconnaissance à monsieur le président de la République » a également indiqué le ministre de la culture, Azzedine Mihoubi sur son compte Twitter.

La fondation Matoub Lounès avait commémoré le 25 juin dernier le 20e anniversaire de la disparition de l’artiste. À cette occasion, elle a émis le souhait que soit réalisé un musée à proximité de la résidence de la famille du défunt dans un délai n’excédant pas un an, a rappelé la même source.

Avec APS