Photo : Djamel Ould Abbès
Photo : Djamel Ould Abbès

Hier, lors de sa rencontre avec l’union générale de la femme algérienne, Djamel Ould Abbès a rappelé les avancées enregistrées dans le domaine des droits de la femme. Il déclare qu’après l’indépendance, la femme n’a pas eu ce qu’elle méritait avant l’arrivée de Bouteflika (…)  Bouteflika a rendu à la femme sa place dans la société . Comme à son habitude le secrétaire général du FLN  a comparé l’Algérie avec les pays arabes :« L’Algérie est le seul pays arabe où une femme décroche le poste de général-major ».

Mais ce que Djamel Ould Abbès a omis de dire, c’est que toutes ces ‘grandioses’                « avancées enregistrées dans le domaine des droits de la femme » sont venues non pas grâce à la volonté du  Président de la République mais plutôt suite à des rapports alarmants, sur l’égalité des chances, les droits des femmes, la parité entre les deux sexes … publiés par diverses organisations gouvernementales ou non gouvernementales, rappelant ainsi le gouvernement algérien à l’ordre en matière des droits de l’homme…

 

Lire la suite sur Maghrebelle