L’ancien ministre de l’énergie, Chakib Khellil, s’est exprimé pour la première fois sur la question des 1000 milliards de Dollars qui auraient été déboursés par l’Algérie depuis 1999.

Dans un message posté sur facebook, Chakib Khellil est ainsi revenu sur cette question qu’il a tenté d’expliquer par les chiffres. « Si on veut partager 1000 milliards de Dollars sur 40 millions d’algériens sur une durée de 10 ans, nous devons d’abord soustraire le coût de production, et il restera environs 800 milliards de Dollars » écrit l’ancien ministre, qui poursuit : « nous trouverons alors que chaque algérien a droit à 166 Dollars chaque mois si l’État ne construit rien et supprime les subventions (sur le lait, le pain, l’électricité, l’eau potable, le gaz naturel et le logement). Comme vous le savez, 166 Dollars par mois ne valent rien à côté des subventions et des infrastructures dont bénéficie le citoyen aujourd’hui ».

« La réponse est donc que la moitié de cet argent a été  déboursée dans les infrastructures et le reste dans les subventions dont bénéficient les citoyens » a-t-il conclu. À noter que la question des 1000 milliards de Dollars est revenue à l’avant de l’actualité depuis quelques jours, suscitant notamment des réactions de la part du premier ministre Ahmed Ouyahia, et du secrétaire général du FLN Djamel Ould Abbès.