Affaire des 1000 milliards de Dollars : Chakib Khellil explique par les chiffres
Affaire des 1000 milliards de Dollars : Chakib Khellil explique par les chiffres

L’ancien ministre de l’énergie, Chakib Khellil, s’est exprimé pour la première fois sur la question des 1000 milliards de Dollars qui auraient été déboursés par l’Algérie depuis 1999.

Dans un message posté sur facebook, Chakib Khellil est ainsi revenu sur cette question qu’il a tenté d’expliquer par les chiffres. « Si on veut partager 1000 milliards de Dollars sur 40 millions d’algériens sur une durée de 10 ans, nous devons d’abord soustraire le coût de production, et il restera environs 800 milliards de Dollars » écrit l’ancien ministre, qui poursuit : « nous trouverons alors que chaque algérien a droit à 166 Dollars chaque mois si l’État ne construit rien et supprime les subventions (sur le lait, le pain, l’électricité, l’eau potable, le gaz naturel et le logement). Comme vous le savez, 166 Dollars par mois ne valent rien à côté des subventions et des infrastructures dont bénéficie le citoyen aujourd’hui ».

« La réponse est donc que la moitié de cet argent a été  déboursée dans les infrastructures et le reste dans les subventions dont bénéficient les citoyens » a-t-il conclu. À noter que la question des 1000 milliards de Dollars est revenue à l’avant de l’actualité depuis quelques jours, suscitant notamment des réactions de la part du premier ministre Ahmed Ouyahia, et du secrétaire général du FLN Djamel Ould Abbès.


Retrouvez les articles de ObservAlgérie sur Twitter :

9 Commentaires

  1. Il y’a un commentaire que j’ai fait il y a un moment, en réponse à mon interpellation par un certain se prénommant de manière anonyme Bou; je ne le retrouve pas. Ce n’est pas du tout ce que j’attendais comme posture journalistique du modérateur. Mon commentaire était clean et même assaisonné d’un doux humour ne froissant la dignité de quiconque. J’ose esperer qu’il ne s’agissait du modérateur que d’un malentendu vite rectifié par une publication incessante dans les moments qui viennent.

    • Il y’a un commentaire que j’ai fait il y a un moment, en réponse à mon interpellation par un certain se prénommant de manière anonyme Bou; je ne le retrouve pas. Ce n’est pas du tout ce que j’attendais comme posture journalistique du modérateur. Mon commentaire était clean et même assaisonné d’un doux humour ne froissant la dignité de quiconque. J’ose esperer qu’il ne s’agissait du modérateur que d’un malentendu vite rectifié par une publication incessante dans les moments qui viennent.

  2. Ce calcul ne tient pas beaucoup la raison de dépenser les deniers publics. Plus de détails encore par catégorie et par ministere. Ou sont passés les 1500 milliards que Saidani a fourni a la presse et aux TV.

  3. Tellement, il prend les algériens pour des enfants à leur conter des histoires à dormir debout ; il ose indécemment de justifier l’injustifiable , tant il est nourri comme sa caste de gouvernants, par la sève des réflexes d’al-aârab et de parvenu, considérant toujours qu’ils n’ont pas a s’expliquer sérieusement devant ce qu’ils nomment « la plèbe » corruptible et domptée. A titre d’exemple historique fort évocateur pour la circonstance et qui a valeur pédagogique pour quiconque est doté par le bon dieu d’une once de raison, je parlerai du plan Marshall américain d’aide à la reconstruction de l’Europe.
    Le fameux plan Marshall américain, venu en aide à la reconstruction de certains pays d’Europe, suite au désastre causé par la 2me guerre mondiale, particulièrement le RU, la France, L’Allemagne et l’Italie, était d’une enveloppe financière en tout et pour tout, de treize milliards six cent cinquante millions de dollars américains $ 13 650 000 000 (valeur 1946), équivalent aujourd’hui en $ courant valeur 2017, la bagatelle d’un peu plus de cent cinquante milliards de dollars américains __$ 150 000 000 000. En 1951, l’Allemagne a repris son niveau de développement d’avant-guerre et l’Italie en 1955.Non seulement de grandes infrastructures collectives ont été réalisées mais la reconstruction complète, parfois de zéro de plusieurs villes et villages.
    Qu’ont fait nos gouvernants de la bagatelle de près de mille milliards de dollars américains, soit près de sept 7 fois l’enveloppe totale du plan Marshall américain précité.

  4. Tellement, il prend les algériens pour des enfants à leur conter des histoires à dormir debout ; il ose indécemment de justifier l’injustifiable , tant il est nourri comme sa caste de gouvernants, par la sève des réflexes d’al-aârab et de parvenu, considérant toujours qu’ils n’ont pas a s’expliquer sérieusement devant ce qu’ils nomment « la plèbe » corruptible et domptée. A titre d’exemple historique fort évocateur pour la circonstance et qui a valeur pédagogique pour quiconque est doté par le bon dieu d’une once de raison, je parlerai du plan Marshall américain d’aide à la reconstruction de l’Europe.
    Le fameux plan Marshall américain, venu en aide à la reconstruction de certains pays d’Europe, suite au désastre causé par la 2me guerre mondiale, particulièrement le RU, la France, L’Allemagne et l’Italie, était d’une enveloppe financière en tout et pour tout, de treize milliards six cent cinquante millions de dollars américains $ 13 650 000 000 (valeur 1946), équivalent aujourd’hui en $ courant valeur 2017, la bagatelle d’un peu plus de cent cinquante milliards de dollars américains __$ 150 000 000 000. En 1951, l’Allemagne a repris son niveau de développement d’avant-guerre et l’Italie en 1955.Non seulement de grandes infrastructures collectives ont été réalisées mais la reconstruction complète, parfois de zéro de plusieurs villes et villages.
    Qu’ont fait nos gouvernants de la bagatelle de près de mille milliards de dollars américains, soit près de sept 7 fois l’enveloppe totale du plan Marshall américain précité

Qu'en pensez vous ?