Prix des véhicules d'occasion : une inflation de 40%
Prix des véhicules d'occasion : une inflation de 40%

La pression sur le marché des véhicules d’occasion continue à s’abattre avec un effet directe sur le pouvoir d’achat des citoyens causant une inflation de plus de 40%, accentuée par la rareté des véhicules neufs, suite à la restriction des importations.

En effet, les importations des véhicules neufs ont vu une baisse drastique durant les deux années précédentes en redirigeant les citoyens vers les véhicules d’occasion qui ont vu leurs prix se doubler, par exemple; une Peugeot 207 HDI immatriculée en 2008 et qui se vendait l’année passée à environ 90 millions de centimes, n’est cédée actuellement qu’à 120 voir 130 millions de centimes.

Lire également : Importation de véhicules: La chute libre !

Par ailleurs, l’information révélée par Observ’Algérie concernant la note envoyée par le ministère de l’Industrie et des Mines a envoyé le 26 janvier dernier aux banques autorisant les importations des voitures neuves par les particuliers, laissent les observateurs optimistes sur un éventuel retour au normal avec ce déverrouillage.

Lire également : Exclusif/Voitures neuves : Les importations autorisées aux particuliers

  • Recommandés Pour Vous

  • Qu'en pensez vous ?