Le ministère du commerce a ouvert une enquête suite au renvoi de produits agricoles algériens par plusieurs pays étrangers, a indiqué le ministre du commerce Saïd Djellab ce dimanche.

S’exprimant devant la presse aujourd’hui, le ministre du commerce Saïd Djellab a indiqué que son département allait ouvrir une enquête et prendre attache avec les différents exportateurs dont les produits sont concernés par les procédures de renvoi.

Au cours de la semaine dernière, pas moins de quatre pays ont renvoyé ou détruit des produits agricoles qu’ils avaient importés d’Algérie. Il s’agit de la Russie et de la France qui ont refusé des chargements de pommes de terre algériennes, le Qatar en a fait de même avec une quantité de tomates qu’il avait importée d’Algérie, tandis que le Canada a refusé l’entrée sur son territoire d’un chargement de dattes algériennes.

En Algérie, les décisions de ces pays ont suscité une vive polémique, puisque les produits concernés ont été renvoyés en raison des quantités trop élevées de pesticides qu’il contenaient, ce qui a soulevé la question de l’impact que pouvaient avoir ces produits sur la santé des consommateurs algériens.