La banque d’Algérie a mis en place une nouvelle mesure, à l’égard des voyageurs algériens résidents et non résidents.

La BA imposera désormais aux voyageurs algériens de déclarer aux services douaniers à l’entrée et à la sortie du pays toute somme éxcédant mille euros.

« Les voyageurs doivent, à présent, déclarer auprès du bureau des douanes, à l’entrée et à la sortie du territoire national, les billets de banques et/ou tout instrument négociable, libellés en monnaies étrangères librement convertibles, qu’ils importent ou exportent et dont le montant est égal ou supérieur à l’équivalent de 1.000 euros », selon le dernier règlement de la banque d’Algérie, publié dans le journal officiel.

La banque d’Algérie a précisé que les voyageurs non-résidents sont autorisés à transférer tout montant, à condition que ce dernier soit couvert par une autorisation de change.