La compagnie nationale de transport aérien, Air Algérie, envisage d’augmenter les prix de ses billets pour faire face à la situation financière difficile qu’elle vit. C’est en tout cas ce qu’a laissé entendre le ministre des trasports Abdelghani Zaalane, qui a expliqué que « la compagnie doit impérativement trouver des sources de financements » hier jeudi.

S’il ne nie pas le fait qu’Air Algérie connaît « des difficultés financières passagères », le ministre des transports estime en revanche que la compagnie « n’est pas en faillite », contre-disant ainsi le patron d’Air Algérie, Bakhouche Alleche, qui avait brossé un tableau noir de la compagnie dans une lettre adressée à l’ensemble du personnel.

Le ministre a également indiqué que la compagnie aérienne nationale était actuellement en période de restructuration, et adoptera dès dimanche 10 décembre un nouveau système de réservation qui se traduira par un changement des tarifs. « Ce changement stratégique témoigne de la volonté de la compagnie à servir ses clients avec plus d’efficacité, mais peut également causer des perturbations, durant sa mise en service, tant au niveau de la réservation qu’au niveau des enregistrements » a ainsi dit le ministre.