Image : échange de devises en Algérie
Image : échange de devises en Algérie

Les grands marchés du change parallèle de devises en Algérie s’apprêtent à vivre une nouvelle effervescence avec l’approche des vacances de fin d’année. L’Euro risque de franchir des seuils jamais atteints face au dinar algérien, sous la pression de la demande croissante, de l’instabilité politique et les effets d’annonces des mesures prises dans le cadre de la loi de finances 2019.

Contactés par Observ’Algérie, des cambistes activant au Square Port-Said à Alger, prévoient une hausse de dix dinars dans la valeur de l’Euro au marché noir. Une hausse graduelle qui commencera dès le début du mois de novembre prochain.

Les mêmes échos se font entendre plus à l’est, à El Eulma située à 30 KM à l’est de Sétif, abritant l’un des plus grands marchés d’Afrique du Nord, avec un grand nombre de commerçants faisant recours au marché noir de la devise. Les importateurs, qui excellent à trouver des solutions pour faire passer leurs marchandises malgré les restrictions sur l’importation depuis deux ans, contribuent à la tendance croissante de la monnaie européenne face à la monnaie algérienne.

Cette semaine, l’Euro est échangé au Square Port Said, à 211 dinars algériens à la vente et à 210 dinars algériens à l’achat. La monnaie américaine est échangée sur la même bourse parallèle à 178 DZD à l’achat et à 179 DZD à la vente.

Sur le marché officiel, le cours de l’Euro à la vente est fixé par la Banque d’Algérie à 136,67 DZD et à 136,72 pour le cours de l’achat. Le dollar américain est côté à 118.44 DZD à l’achat et à 118,46 DZD à la vente.