Emprunt obligataire : Près de 570 milliards DA levés dans l’opération
Emprunt obligataire : Près de 570 milliards DA levés dans l’opération

 

L’opération d’Emprunt national pour la croissance économique, lancée du 17 avril au 16 octobre 2016, a permis à l’Etat de collecter 568 milliards de DA à la clôture de l’opération, a révélé le ministre des Finances Hadji Babaammi. Interrogé sur le mode de financement du déficit budgétaire et si l’Etat allait recourir à un endettement extérieur alors que le Premier ministre Abdelmalek Sellal avait indiqué la veille que le gouvernement ne saurait tolérer un niveau d’endettement élevé, M. Babaammi a souligné que «le Premier ministre a écarté le recours à un endettement extérieur excessif mais il n’a pas dit que cet endettement était interdit dans la mesure où nous avons déjà contracté un prêt de la Banque africaine de développement (BAD) de près d’un milliard de dollars». Concernant toujours l’éventualité d’un recours à l’endettement extérieur, le premier argentier du pays a répondu: «nous allons voir si la situation l’exige. Mais le gouvernement n’a jusqu’à présent rien décidé à propos de cette question, le Président de la République n’a rien décidé, nous sommes en train de gérer les ressources financières dont nous disposons déjà». Parmi ces ressources internes dont dispose déjà l’Etat algérien figurent 568 milliards de DA de l’emprunt obligataire. Pour rappel, l’Emprunt national pour la croissance économique avait été lancé pour une durée de souscription de six mois avec des obligations assorties de deux taux d’intérêt fixés en fonction du délai de remboursement: les obligations de trois ans avec un taux d’intérêt de 5% et celles de cinq ans avec un taux d’intérêt de 5,75%.

Fayçal Benmoussa

  • Recommandés Pour Vous

  • Qu'en pensez vous ?