Une convention de partenariat a été signée à Alger entre le ministère de la Formation  et de l’enseignement professionnels et la société Peugeot Algérie portant sur le développement des filières de formation liées à l’après-vente automobile selon les exigences et standards internationaux.

S’exprimant lors de la cérémonie de signature de la convention qui s’est tenue à la direction générale de Peugeot Algérie, le ministre de la formation et de l’Enseignement professionnels, Mohamed Mebarki, a fait savoir que l’objectif de ce partenariat est de « renforcer la relation entre l’entreprise et les établissements de la formation professionnelle à travers un programme de collaboration durable afin d’assurer l’adéquation de la formation avec les exigences de l’emploi »

Mebarki a indiqué que « 50 points de Peugeot seront concernés par cette convention de partenariat », qui sera selon « une véritable opportunité à saisir pour son département afin d’assurer un accompagnement efficient des diplômés visant leur insertion professionnelle.

Il a précisé que la signature de cette convention s’inscrit « dans le cadre des préparatifs pour la prochaine rentrée de la formation professionnelle, prévue en septembre prochain, afin de réponde à la forte demande des jeûnes désireux de se former dans la maintenance automobile ».

Pour le P-DG de Peugeot Algérie, Yves Peyrot Des-Gachons, «à travers le développement du véhicule autonome, électrique ou hybride, l’industrie automobile démontre chaque jour qu’elle est en pleine mutation technologique. Conscient des défis majeurs que présentent ces évolutions, notamment sur le plan de la maintenance, Peugeot Algérie et le ministère de la formation et de l’enseignement professionnel se sont associés pour travailler sur les évolutions de la filière et préparer les techniciens après-vente de demain.»

TARIK LAMARA