Abdelmadjid Tebboune, ministre de l'Habitat
Abdelmadjid Tebboune, ministre de l'Habitat

Tous les logements promotionnels publics (LPP) seront livrés d’ici début 2018, a annoncé le ministre de l’Habitat, de l’urbanisme et de la ville, Abdelmadjid Tebboune.

« Les opérations de distribution de ce programme se poursuivront jusqu’à la livraison de tous les logements ou de la plus grande partie fin 2017 début 2018 », a fait savoir M. Tebboune lors d’une cérémonie de remise des clés de 1.067 logements promotionnels publics à Sidi Abdellah (Alger).

L’Entreprise nationale de promotion immobilière (ENPI) -qui prend en charge le programme promotionnel public- compte livrer 4.350 unités de cette formule durant le mois de décembre en cours. Quelque 39.000 logements sont actuellement en cours de réalisation à travers le pays.

Outre les 1.067 unités livrées ce jeudi à Sidi Abdellah, 461 logements seront livrés aux souscripteurs de la wilaya de Tipasa dont 385 logements à Bousmaïl et 76 à Koléa ainsi que 2.000 autres à Oran, 88 à Bordj Bouarreridj, 62 à Annaba, 180 à Batna, 456 à Constantine et 36 à M’sila.

Près de 4.500 autres unités seront livrées durant le premier trimestre 2017, a indiqué M. Tebboune. Le site des 1.067 logements à Sidi Abdellah qui porte le nom de la cité du 11 décembre 1960 est le premier site livré à Alger pour les souscripteurs du LPP. Cette cité comprend 32 bâtiments dont 50% des appartements sont de type F4, 25% de type F3 et 25% de type F5.

La cité du 11 décembre 1960 dispose de plusieurs structures dont une école primaire, un CEM, un bureau de poste, une agence d’Algérie telecom (AT), une agence d’assurance, une annexe administrative, une agence de l’Algérienne des eaux (ADE), une agence de la société de distribution de l’électricité et du gaz, une douzaine de commerces ainsi que trois cafétérias.

La cité est dotée d’un service internet public gratuit via un réseau wifi dont le débit peut atteindre 100 mégabit/seconde, en sus d’espaces de loisirs et de sport.

Les ruelles de la cité ont été baptisées du nom des chouhada de la Glorieuse Révolution du 1er novembre dans le cadre d’une vaste opération qui a concerné toutes les cités de la nouvelle ville Sidi Abdallah, conformément aux décisions de la commission interministérielle composée des ministères de l’Habitat, des Moudjadine et l’Intérieur.

L’Entreprise nationale de promotion immobilière (ENPI) veillera sur la gestion de cette cité pendant deux ans durant lesquels il sera procédé à l’installation de comités de quartiers.

Dans une déclaration à la presse, en marge de la distribution de logements, M. Tebboune a affirmé que la formule LPP, lancée en 2013 n’est pas limitée dans le temps et les projets se poursuivront pour répondre aux demandes d’habitat pour la classe moyenne, dont le revenu mensuel varie entre 108.000 Da et 216.000 Da.

A une question sur la possibilité de contracter un crédit auprès d’une banque hormis le Crédit populaire Algérien (CPA) pour rembourser le prix du logement, le ministre a répondu « les souscripteurs ont la totale liberté de choisir leur source de financement ».

Il a ajouté que « le CPA est la banque chargée de collecter les fonds nécessaires pour financer l’opération, mais on ne leur a imposé aucune banque ».

  • Recommandations

  • Qu'en pensez vous ?