L’affaire du chanteur marocain Saad Lemjarred, accusé de viol et arrêté en France à l’automne 2016, est revenue au coeur de l’actualité après que sa victime présumée ait décidé de témoigner pour la première fois.

Dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux hier dimanche, Laura Prioul, qui accuse Saad Lemjarred de l’avoir violée, livre sa version des faits un peu plus d’un an après les faits. « On a passé une super soirée. Il était vraiment très gentil à m’inviter à sa table, à boire un verre. Je ne buvais que de l’eau, lui il buvait de l’alcool, beaucoup d’alcool » raconte la jeune fille âgée de 21 ans, qui ajoute qu’elle a ensuite accepté de se rendre avec le chanteur dans l’hôtel où celui-ci avait fait une réservation.

«  À un moment, on s’est tous les deux embrassés. Il a voulu me réembrasser et j’ai tourné la tête, et ça lui a pas plu. Je me suis faite frapper d’un coup » ajoute la victime présumée, qui raconte qu’elle a ensuite été violée par le chanteur marocain.

À rappeler que Saad Lemjarred avait été arrêté au mois d’octobre 2016 dans le cadre de cette affaire, qui avait alors fait un large buzz dans les médias internationaux. Le chanteur avait été libéré en avril dernier et le port d’un bracelet électronique lui avait été imposé, en plus de l’interdiction de se déplacer hors du territoire français. Son procès dans cette affaire, programmé au début du mois de novembre en cours à Paris, n’a toujours pas commencé.


Retrouvez les articles de ObservAlgérie sur Twitter :