Photo archives : drapeaux de l'Algérie et du Maroc
Photo archives : drapeaux de l'Algérie et du Maroc

Des activistes de la société civile en Algérie et au Maroc ont appelé à l’organisation d’une manifestation, pour réclamer l’ouverture des frontières terrestres entre les deux pays.

Le sujet de la réouverture des frontières algéro-marocaines qui sont fermées depuis 1994 revient au coeur de l’actualité. Des activistes de la société civile des deux pays ont appelé, sur les réseaux sociaux, à manifester le 22 juillet prochain pour leur réouverture.

Les personnes concernées comptent organiser, à la date sus-citée, deux marches de part et d’autre des frontières. L’itinéraire à suivre sera de Maghnia (wilaya de Tlemcen) au poste-frontières Colonel Lotfi, en ce qui concerne le côté algérien, tandis que les marocains comptent marcher d’Oujda vers le poste frontalier « Zoudj Beghal », ont fait savoir les organisateurs.

À noter que cet appel intervient alors que les relations sont tendues depuis quelques mois entre les deux pays, mais également dans un contexte de relatif apaisement après le soutien de l’Algérie à la candidature marocaine à l’organisation du mondial 2026.