Amara Benyounès, Sg du MPA
Amara Benyounès, SG du MPA

Le président du Mouvement populaire algérien (MPA), Amara Benyounès, a appelé, aujourd’hui, samedi, à partir de Chlef, les citoyens à la vigilance afin de préserver la paix et l’unité nationale.

“Le plus important actuellement en Algérie est de préserver la stabilité et la paix par la vigilance et le rejet de la violence”, a assuré Amara Benyounès, dans un meeting populaire animé au Centre culturel islamique de Chlef, soulignant le droit du peuple algérien à l’”opposition pacifique” qui est, a-t-il considéré, “un principe démocratique”.

Le chef de file du MPA a estimé, en outre, que les événements survenus à Béjaia “ne mèneront nullement à un changement démocratique”, citant les événements en cours en Libye et en Syrie comme des preuves que la “solution démocratique se trouve dans les manifestations pacifiques et la participation forte aux rendez-vous électoraux”.

D’autre part M. Benyounès a plaidé pour l’impérative adoption d’une “nouvelle politique et de reformes basées sur le principe de la justice sociale, pour qu’elles soient admises par les Algériens, car elles seront difficiles à accepter suite au recul de 70%, intervenu dans la rente pétrolière”.

Il a également soutenu l’importance d’accompagner ces réformes, avec une ouverture de l’investissement et une orientation avers l’économie libre et la réforme foncière, en “restituant les prérogatives des P/APC”, a-t-il ajouté, tout en invitant les jeunes à “investir le secteur agricole accusant un manque en main d’œuvre”.

S’exprimant sur les élections législatives, M. Benyounès a estimé qu’il s’agit d’une “fête de la démocratie” dont l’enjeu principale sera de conférer “une légitimité au Parlement et, partant, une légitimité au Gouvernement, grâce au taux de participation”.

“La solution n’est pas dans le boycott auquel appellent certains partis”, a-t-il affirmé, confirmant la participation de sa formation politique aux prochaines législatives”. A ce propos, Le président du MPA a ajouté qu’il n’interviendra pas dans la sélection des listes des candidats, conformément aux principes du parti.

Qu'en pensez vous ?