Une compagnie étatique algérienne citée dans un scandale international
Une compagnie étatique algérienne citée dans un scandale international

Le Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ) a révélé de nouveaux documents concernant le scandale international des Offshore Leaks, qui avait commencé à être dévoilé il y a quelques années, et dans plusieurs pays dont l’Algérie ont déjà été cités.

Ainsi, dans une liste contenant les noms de 85.000 sociétés dévoilée hier mercredi, le Consortium international des journalistes d’investigation cite la Compagnie nationale algérienne de navigation (Cnan). Celle-ci aurait acquis des actions au sein Sea Malta, la compagnie maritime étatique maltaise, indique l’ICIJ qui a dévoilé cette liste dans le cadre de ses enquêtes sur l’évasion fiscale et les sociétés offshore.

L’île de Malte, située en mer Méditerranée entre l’Europe et l’Afrique du Nord, est considérée comme un important paradis fiscal prisé par les sociétés et les hommes d’affaires de par le monde. Toutefois, si le nom de la Cnan est cité dans le cadre des enquêtes Offshore Leaks, l’ICIJ n’indique pas si ses acquisitions d’actions au sein de Sea Malta ont été faites de manière illicite.

Par ailleurs, il est à savoir que Sea Malta, société étatique ayant vu le jour en 1973, a été dissoute en 2005 par le gouvernement maltais suite à sa faillite. Les navires et autres biens appartenant à cette société ont également été mis en vente par le gouvernement de cette île membre de l’Union Européenne (UE).


Retrouvez les articles de ObservAlgérie sur Twitter :