Ould Abbès : « Bouteflika n'acceptera pas d'être le candidat de l'armée en 2019 »
Ould Abbès : « Bouteflika n'acceptera pas d'être le candidat de l'armée en 2019 »

Le secrétaire général du FLN, Djamel Ould Abbès, est une nouvelle fois revenu sur la question des élections présidentielles de 2019, et sur une possible candidature de l’actuel chef de l’État, Abdelaziz Bouteflika, pour un cinquième mandat.

Ainsi, Djamel Ould Abbès a assuré que Bouteflika « n’acceptera pas d’être le candidat de l’armée en 2019 », indiquant que l’armée se contentait de remplir le rôle qui lui est assigné par la constitution. Concernant l’intervention de l’armée pour le choix d’un candidat en 2019, le secrétaire général du FLN a également assuré que l’armée ne s’immiscera pas dans ce dossier.

Rappelons que Djamel Ould Abbès, secrétaire général du FLN depuis octobre 2016, a plusieurs fois assuré que le chef de l’État Abdelaziz Bouteflika était parfaitement en droit de se représenter en 2019, comme il a assuré que son frère et conseillé spécial, Saïd Bouteflika, était également en droit de se présenter pour briguer la magistrature suprême.


Retrouvez les articles de ObservAlgérie sur Twitter :

1 COMMENTAIRE

Qu'en pensez vous ?