Terrorisme:  Plus de 54 450 individus fichés en Algérie
Terrorisme:  Plus de 54 450 individus fichés en Algérie

 

Le ministre de la justice garde sceaux Tayeb Louh a révélé que le nombre d’individus poursuivis pour terrorisme et inscrits sur la base de données de son département ministériel s’élevait à 54 457 personnes.

M Louh a expliqué que son ministère avait mis en place une base de données centralisée et sécurisée pour les individus poursuivis pour crime terroristes dans le cadre de ses démarches visant la promotion de la gestion judiciaire et administrative et pour faciliter le suivi des listes des individus poursuivis pour des faits à caractère terroriste, y compris ceux ayant bénéficier des mesures de la loi sur le réconciliation nationale.

Il a expliqué que les juridictions compétentes signaient électroniquement les interdictions, les prorogations ou la levée d’interdiction au niveau d’une application de gestion du dossier judiciaire qui sont envoyées aux services de police judiciaire pour permettre à ce corps de les consulter instantanément.

Concernant les disparitions et rapt d’enfants, le ministre a rappelé que l’Algérie s’était dotée d’un dispositif  alerte rapt-disparition qui permet de signaler un rapt d’enfant avec le concours de médias.

M Louh a indiqué que la modernisation de la justice vise à mettre un terme définitif à toute forme de la bureaucratie, qui permettra à son tour l’éradication de la corruption.

281 195 expéditions de jugements et décisions sur Internet

M Louh a également indiqué que plus de 281 000 expéditions ordinaires de jugements et décisions de justice étaient prêtes depuis 2015 au retrait sur internet.

Il a ajouté que les expéditions avec signature électronique émanant de la Cour suprême et du Conseil d’Etat s’élevaient à 219 022 soit 191 108 expéditions pour la Cour suprême et 27 914 pour le Conseil d’Etat.

Concernant le développement des structures judiciaires, M Louh a fait savoir que le secteur de la justice se dotera en 2017 de nouveaux sièges pour 7 Cours, 27 tribunaux, 6 tribunaux administratifs, 3 annexes de tribunaux et 6 centres régionaux d’archives judiciaires.

En 2018, les travaux des nouveaux sièges de 9 Cours de justice, 12 tribunaux, 7 tribunaux administratifs et deux annexes seront également lancés.

Tarik Lamara

  • Recommandations

  • Qu'en pensez vous ?