Les députés du parti français la république en marche (LREM) du président Emmanuel Macron, à leur tête leur représentant à l’assemblée française, Jean Michel Jacques, sont revenus à la charge et ont provoqué encore une fois l’Algérie.

Les déclarations de Jean Michel Jacques, sont venues en réponse au rapport fait récemment par les commissions de la défense et des forces armées françaises, dans lequel on peut notamment lire: « l’armée française n’a pas pu vaincre l’armée de libération nationale algérienne, malgré le fait que cette dernière avait un manque flagrant de combattants et d’armements ».

Le député, au nom de tous ses collègues du parti du président Emmanuel Macron, a riposté en déclarant à ce propos: « La France n’a en aucun cas été vaincue militairement en Algérie. La fin de la guerre d’Algérie, était tout simplement le résultat d’une décision purement politique prise par notre pays ».

Pour rappel, les députés français du parti du locataire de l’Élysée ont interpellé, il y a deux jours, le ministre des affaires étrangères de leur pays, Jean Yves Le Drian, l’incitant à agir, pour protéger les chrétiens français vivant en Algérie, qui seraient en danger selon eux.