Martyrs de la Révolution ils dérangent à ce point
Martyrs de la Révolution ils dérangent à ce point

Ce qui s’est passé, dans la nuit de dimanche à lundi dernier au carré des Martyrs de la Révolution algérienne (1954-1962), à Dechmia, en Kabylie, relèvent d’un acte abject et condamnable à bien des égards.

En effet, près de 20 tombes des valeureux Martyrs ont été profanérs par des inconnus, alors que ledit cimetière vient d’être restauré. Les vandales ne se sont pas arrêtés au seul acte de la profanation.

Ils sont allés jusqu’à inscrire des propos outrageux et insultants sur ces tombes. Ce matin, de vives condamnations ont émané de toute la région de Kabylie en soutien aux familles de ces martyrs qui, heureusement n’ont rien vu !

Le groupement de la Gendarmerie nationale de Bouira a diligenté une enquête et a mobilisé d’importants moyens de la police scientifique pour retrouver ces individus d’un autre âge.

  • Recommandations

  • 2 Commentaires

    1. Les initiateurs ne sont que des fils de harkis (…). Ces martyrs sont certainement ceux qui se sont opposés hier à une Algérie Française par les armes qui ne plait pas à ces Dracula. L’ordre serait certainement intimé par (…) en coulisse pour faire ce genre de besogne de nuit. Sinon nous les fils de chahid on les auraient interceptés pour leur montrer que la progéniture de ces chahids sont des hommes et non pas (…) comme eux
      . GLOIRE A NOS MARTYS TOMBES AU CHAMP D’HONNEUR.

    2. Les initiateurs ne sont que des fils de harkis qui disposent désormais des pouvoirs en Algérie. Ces martyrs sont certainement ceux qui se sont opposés hier à une Algérie Française par les armes qui ne plait pas à ces Dracula. L’ordre serait certainement intimé par des hauts responsables en place en coulisse sinon nous les fils de chahid pour faire ce genre de besogne de nuit. Ces des « famelettes » qui opèrent de cette façon, sinon on les auraient interceptés pour leur montrer que la progéniture de ces chahids sont des hommes et non pas comme eux. GLOIRE A NOS MARTYS TOMBES AU CHAMP D’HONNEUR.

    Qu'en pensez vous ?