Irrigation avec des eaux usées
Irrigation avec des eaux usées

Trois agriculteurs ont été condamnés à une année de prison ferme assortie d’une amende de 500.000da pour avoir utilisé des eaux usées dans l’irrigation de leurs cultures de pomme de terre à Guelma.

Une année c’est rien, elle passe rapidement, ils ont rien à craindre ces agriculteurs, ils ne manqueront de rien en prison, il y aura des pastèques pour apaiser leur faim, et des eaux usées pour étancher leur soif.


(Ce texte accompagnant la caricature de SADKI est à prendre au deuxième degré. Il est parodique et décalé).