Les algériens n’ont plus accès aux sites pornographiques (caricature)

Plusieurs sites pornographiques très populaires en Algérie auraient été bloqués par la ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication.

En outre on a appris que les walis de Tizi Ouzou et de Béjaia veulent interdire les cafés littéraires dans les régions, les jeunes n’ont droit donc ni au sexe ni à la culture, mais bon sang, comment nos jeunes pourront se détendre alors, en allant chez les bouchers peut être.


(Ce texte accompagnant la caricature de SADKI est à prendre au deuxième degré. Il est parodique et décalé).