Un individu armé d’un couteau s’est dirigé vers une patrouille de militaires qui ont répliqué en tirant sur lui, à proximité du carrousel du Louvre à Paris.

Leur agresseur, qui est toujours en vie, a crié « Allah Akbar ». Le ministère de l’Intérieur et le préfet de Paris évoquent un « événement grave de sécurité publique » et qualifie cette agression d’acte terroriste.

Nassima Benmalek

1 COMMENTAIRE

  1. Un malade mental, qui d’après le préfet est un terroriste, parce qu’il a crié Allah oukbare, mais les malades mentaux qui ont assassine des personnes à Marseille, ne sont pas des terroristes.

Qu'en pensez vous ?