PLF-2017 : Le FFS, le PT et l’Alliance Verte dénoncent le gouvernement
PLF-2017 : Le FFS, le PT et l’Alliance Verte dénoncent le gouvernement

Des députés de l’Assemblée populaire nationale (APN), relevant du Front des forces socialistes (FFS), du Parti des travailleurs (PT) et de l’Alliance Verte ont dénoncé, aujourd’hui, le gouvernement de vouloir paupériser davantage le peuple algérien, alors que des augmentations substantielles ont été enregistrées bien avant l’adoption du projet de la loi de Finances (PLF-2017) et sa mise en application.

Le débat a été houleux à tel point que ces députés ont descendu en flammes le gouvernement de Sellal qui veut recourir aux solutions de facilité dans la gestion de la crise financière et économique à travers les taxes supplémentaires prévues dans le projet de loi de finances 2017.

Selon ces députés, la crise économique, fruit de la baisse du prix du pétrole, est de la responsabilité du gouvernement et non du peuple. Ainsi, ils ont appelé à la libération de l’économie des entraves bureaucratiques et de la corruption qui gangrènent le climat des affaires et les initiatives des opérateurs qui pourraient sauver le pays de cette mascarade.

Ils ont dénoncé, entre autres, la baisse du pouvoir d’achat du citoyen, la politique qui a commencé avec la loi de finances 2015 et se poursuit en 2017 par la création de nombreuses taxes imposées notamment aux produits énergétiques, la menace sur les tarifs des produits agricoles, des soins, de l’éducation et des moyens de transport.

Fayçal Benmoussa

 

  • Recommandés Pour Vous

  • Qu'en pensez vous ?