Le porte parole du RND, Seddik Chihab, a réagi hier soir à la série de critiques émises récemment par des partis politiques et par certaines organisations nationales à l’instar de l’organisation nationale des moujahidines (ONM), à l’encontre du SG du parti Ahmed Ouyahia, suite à ses récentes déclarations concernant les pieds noirs.

Seddik Chihab, a qualifié les réactions suite aux affirmations d’Ahmed Ouyahia sur l’affaire des pieds noirs, comme étant disproportionnées, considérant que les propos d’Ouyahia ont été déformés. Le bras droit du premier ministre, a ajouté que ce dernier était «clair dans ses propos et qu’il ne voulait que booster l’économie nationale ».

Le porte-parole du RND a affirmé que « les pieds noirs peuvent servir de lobby à l’Algérie, ce qui permettrait aux industriels algériens d’être plus offensifs à l’étranger », avant d’ajouter: « nous avons des lobbies naturels, mais nous ne savons pas les utiliser. Il faut bien les exploiter pour pouvoir en tirer profit».

Seddik Chihab a tenu à souligner à la fin de son discours la nécessité de profiter de l’influence du nombre important de français nés en Algérie et qui y ont vécu une partie de leur vie afin de booster l’économie algérienne et renforcer sa position dans les marchés internationaux.

Pour rappel, Ahmed Ouyahia avait appelé les opérateurs économiques algériens à se tourner vers l’exportation en s’appuyant sur la communauté algérienne à l’étranger ainsi que la communauté des «pieds-noirs», dans un discours qu’il a prononcé à l’Hôtel El Aurassi à Alger.