Photo : Angela Merkel et Ahmed Ouyahia
Photo : Angela Merkel et Ahmed Ouyahia

Les autorités algériennes et leurs homologues allemandes ont trouvé un accord pour le rapatriement de quelque 40.000 migrants algériens se trouvant en situation irrégulière en Allemagne, a annoncé la chancelière allemande Angela Merkel ce lundi.

S’exprimant lors d’une conférence de presse qu’elle a animée avec le premier ministre Ahmed Ouyahia, la chancelière allemande a indiqué que son pays avait trouvé un accord pour « le transfert des migrants algériens en situation irrégulière en Allemagne vers l’Algérie ».

De son côté, le premier ministre a déclaré que 40.000 ressortissants algériens se trouvent actuellement en situation irrégulière en Allemagne.

À noter que les autorités allemandes ont décidé il y a quelques mois d’inscrire l’Algérie sur la liste des « pays sûrs », en compagnie de la Tunisie, du Maroc et de la Géorgie. Une décision visant à accélérer le renvoi des migrants clandestins issus de ces pays vers leur terre d’origine.